Etant donné l'actualité des dernière semaines tournée à 120% sur la campagne présidentielle. Je me vois dans l'obligation de débuter ce blog sur une réflexion autour de François Fillon très critiqué : encouragé et défendu par ces supporters (fanatiques?) et "assassiné" par ses détracteurs (conspirateurs?).

J'ai mes opinions qu'ils soient politiques ou autres... toutefois j'essaierais dans mes billets d'humeur de relater mon état d'esprit du moment et surtout ce qui me plait ou me déplait sans me laisser influencer par mes opinions. En général, ce qui me plait ou me déplait à souvent attrait à mes valeurs intrasèques que vous découvrirez au fil de ses lignes...

Quelques éléments de contexte autour de François Fillon me concernant, comme premier ministre de Nicolas Sarkozy il a su rester un bon soldat (ce qui n'a rien de péjoratif), comme candidat à la présidentielle, il a remporté la primaire avec conviction et une orientation qui se veut résolument novatrice (dans ses prises de risques et dans sa posture de chevalier blanc).

Je passe les révélations du canard enchainé sur les révélations d'emplois fictifs pour sa femme (environ 800 000 Euros) et ses 2 enfants, étudiants avocats à l'époque (environ 50 000 Euros), sa société 3F créée en fonction d'un calendrier habile avec de potentielles suspicions de conflits d'intérêts, ses liens avec la patron de la revu des 2 mondes à qui il a remis une décoration... tout cela au délà des aspects légaux est à mon sens moralement répréhensible...

Aujourd'hui, je découvre dans "Challenges", un article dont le titre est "Fillon dénonce une chasse à l'homme après les révélations sur ses costumes"... Le pitch, François Fillon s'est fait offrir pour 48 500 euros de costumes chez le tailleur Arnys dont une partie auraient été réglés en liquide. ... Oui, peut être y-a-t-il acharnement, néanmoins acharnement ou non, ces révèlations se révèlent exactent ! On y ajoute la déclaration de ce même candidat hier dans le cadre de son programme où il annonce notamment "établir une charte de bonne conduite" pour ses ministres. Le problème dans tout ça, les cadeaux de plus de 150 euros doivent être déclarés pour un parlementaire dans le cadre de la transparence de la vie publique et pour anticiper tout conflit d'intérêt j'imagine.

Ca commence à faire beaucoup pour un seul homme mais au delà de Francois Fillon, ce sont ses pratiques dans leur ensemble qui m'écoeurent et le déni de ces mêmes personnes qui finalement trouvent cela normal puisque ce sont des pratiques légales... Ce sont des cadeaux et "on" (j'emploierais de temps à autre le "on" car ça simplifie la rédaction même si je n'aime pas ce terme qui ne désigne personne) s'attaque à sa vie privée!... Oui ce sont peut être des cadeaux de sa "grand mère" (ou PAS) et si c'est le cas, il devrait le dire car si non nouis pourrions croire que ce peut être un cadeau d'un ami pour lequel il risque d'être redevable et le conflit d'intérêt commence souvent ainsi...

[Merci pour la lecture de ce premier post, en espérant avoir écrit correctement, parfois la passion et l'émotion l'emportent sur le respect de la syntaxe ou de la grammaire]